Chronique de crise - la logistique face au re-confinement #3

Le confinement rend Noël encore plus complexe pour les logisticiens

-

Chaque semaine, pendant toute la durée du confinement, SpaceFill dressera un état des lieux du marché de la logistique en France. Statistiques détaillées, impact par région, disponibilités du réseau de stockage, témoignages de professionnels : SpaceFill vous fera vivre l’évolution de l’activité logistique en première ligne, aux côtés de nos partenaires.

Chronique de crise #3 - Le casse-tête de Noël


Cette semaine, Noël s’insère dans le débat. Que ce soit pour choisir les bons cadeaux pour leurs proches ou pour organiser un festin, les français commencent à penser aux fêtes de fin d’année. Pour les logisticiens, Noël se prépare bien avant le 24 décembre et l’activité bat déjà son plein !


Le Noël logistique le plus complexe de la décennie

Historiquement, la période de Noël est un défi pour les logisticiens, ajoutez-y un nouveau confinement et celui-ci relève de l’épreuve. Ce nouveau confinement vient bousculer les prévisions de nombreux industriels, qui espéraient réaliser une part importante de leur chiffre d'affaires à l’occasion de ces fêtes de fin d’année.

Il est utile de rappeler l’impact de Noël sur l’économie.  En effet, c’est à Noël que les fabricants de jouets réalisent 55% de leur chiffre d'affaires, que les grands magasins font un tiers de leurs ventes annuelles. Au-delà du retail, ce sont des pans entiers de l’économie qui comptent sur les fêtes de fin d’année. Il suffit de penser à l'alimentation (chocolat, volaille, foie gras, fruits de mer) ou à la restauration pour en prendre conscience.

En effet, c’est à Noël que les fabricants de jouets réalisent 55% de leur chiffre d'affaires, que les grands magasins font un tiers de leurs ventes annuelles.

Par effet de miroir,  c’est aussi une période importante pour le secteur de la logistique. Comme toujours, la logistique est à la manœuvre pour soutenir la consommation, mais sans activité, celle-ci risque de connaître un véritable coup d’arrêt. En effet, on note à Noël, un véritable rush pendant lequel les transporteurs augmentent leur volume de 35%. Un boost, aujourd’hui d’autant plus vital, pour l’économie ! 

  

Si le premier confinement avait mis l’économie à l’arrêt, on peut espérer que son impact ne soit pas aussi fort sur la période de Noël. Contrairement au premier confinement, celui-ci se place sous le signe de la continuité de l'activité, voire même de l’accélération depuis quelques semaines, c’est en tout cas vrai pour le secteur du stockage.

Achats de noël
L'activité ne s'arrête pas durant le re-confinement, portée par les préparatifs de Noël

Nous en voulons pour preuve, les demandes qui nous sont faites via notre site internet spacefill.fr (BTP, Meubles, Alimentaire, Jeux, Livres…). La fin d’année reste malgré le confinement une période de forte activité qui ressemble à celle de l’année dernière. Cela reste néanmoins à modérer car si l’on voit une augmentation des contrats courts, beaucoup de contrats long terme ont été mis en pause le temps d’avoir plus de visibilité.

Si l’on voit une augmentation des contrats courts, beaucoup de contrats long terme ont été mis en pause le temps d’avoir plus de visibilité.


En conséquence, nous observons dans notre réseau que l’activité reste à un haut niveau, notamment autour des grandes métropoles. “Il reste encore énormément d’incertitudes sur les débouchés, mais les industriels se tiennent prêts et sont en train de préparer leurs stocks” nous explique un partenaire dans les Hauts-de-France.

Les plus petits entrepôts arrivent à saturation et peu de sorties de marchandises sont à prévoir avant décembre. D’une certaine manière, le secteur du stockage connaît une embellie aux dépens de celui du transport, car si les stocks ne tournent plus, les entrepôts ne désemplissent plus et les transporteurs se mettent à l'arrêt. Ce qui montre que, comme chaque année, les entreprises prévoient une forte consommation à l’occasion de Noël. En tout cas, elles l’espèrent. 


Mais comment faire parvenir la marchandise jusqu’au client final, sachant que les canaux habituels de distribution (magasins, marchés de Noël, grande distribution, restaurants,...) sont pour la plupart fermés ? Ne voulant faire une croix sur Noël, les chargeurs s’adaptent à cette nouvelle donne.

Noël aura bien lieu…sur le net

Face à l’incertitude concernant la réouverture des magasins, industriels, commerçants et artisans se précipitent pour mettre leurs produits en ligne. Contrairement au premier confinement, l’e-commerce n’est plus le terrain de jeu exclusif d’Amazon.

Contrairement au premier confinement, l’e-commerce n’est plus le terrain de jeu exclusif d’Amazon.

Si les grandes enseignes ont été des pionniers du web, le combat est désormais mené de front par les pouvoirs publics. Les initiatives se multiplient au niveau local et national pour aider les petites entreprises à développer une activité en ligne. Parmi celles-ci, la plateforme Clique mon commerce recense les solutions de numérisation labellisées par le Gouvernement. Certaines villes, comme Amiens ou Roubaix, ont décidé elles d’organiser des marchés de Noël virtuels. 


Mais la hausse du e-commerce ne se fait pas sans un fort impact sur le réseau logistique. Par exemple, 50% des contrats signés par FM Logistics le sont en e-commerce (Les Echos). La plupart des partenaires proposant des services de transport interrogés par SpaceFill observe une explosion de la messagerie due à la vente à distance. “Ce qu’on a pu perdre en fret international est en partie compensé par la messagerie. C’est du jamais vu”, nous relate un de nos partenaires dans la région marseillaise. 

Un véhicule léger devant un restaurant
Alors que les consommateurs achètent plus sur Internet, la messagerie explose pour les livrer à domicile ou en point-relais


Pour livrer des produits dans les temps, toute une organisation est nécessaire : traitement informatique, colisage, tri des colis, groupage, expédition. Si les logisticiens ne remontent pas de difficulté à absorber la charge supplémentaire en préparation de commandes, le dernier kilomètre pose un vrai problème. La livraison à domicile, très prisée par les consommateurs, reste un casse-tête logistique, même en dehors des périodes de crise. Par rapport au premier confinement, on remarque cependant une montée du Click & Collect et des points-relais, qui s'offrent comme des alternatives plus profitables et vertes pour les entreprises.


Dans tous les cas, les logisticiens se mobilisent pour répondre au défi. L’enjeu est non seulement économique mais aussi symbolique : comment garantir l’arrivée des cadeaux à temps au pied du sapin ? La Poste prévoit l’achat de 400 camions pour absorber le pic d’activité, qu’elle estime à 4 millions de colis quotidiens. Elle va aussi renforcer ses équipes avec plus de 100.000 facteurs, livreurs et chargés de clientèle en bureaux de poste mobilisés, ainsi que 9.000 emplois saisonniers (Le Point). Bien que n’ayant pas les mêmes moyens, on observe la même dynamique chez nos partenaires logistiques de taille plus limitée, où le nombre de travailleurs saisonniers augmente fortement par rapport aux autres années. 

L’enjeu est non seulement économique mais aussi symbolique : comment garantir l’arrivée des cadeaux à temps au pied du sapin ?


SpaceFill se mobilise également pour aider les entreprises à traverser la fin d’année en toute sérénité. SpaceFill est le leader Européen du stockage temporaire et pendant le confinement 97% des 3 000 entrepôts de notre réseau restent ouverts. Débord, mise en place de stockage tampon ou de stockage d’urgence, nous vous apportons de la flexibilité face aux incertitudes. Pour aller plus loin, faites-nous une demande de stockage

Le service utile de la semaine :  MagicPallet, la solution durable pour ne plus gaspiller vos palettes

MagicPallet est une plateforme en ligne d'échanges de palettes Europe. Elle permet aux transporteurs, industriels et distributeurs d’échanger des palettes usagées pour réduire les coûts de relocalisation de palettes et promouvoir leur réemploi. 


Nous avons décidé aujourd’hui d’interviewer Pierre-Edouard Robert, fondateur de MagicPallet, pour connaître sa vision de la crise sanitaire sur son activité et plus généralement sur le monde de la logistique.

 

Comment voyez-vous l’impact du confinement chez MagicPallet ? 

Le premier confinement a été constructif pour nous. D’un côté, nous avons assuré la continuité de nos opérations dans un contexte de crise. De l’autre, nous avons adapté notre business model.

 

Les acteurs de la Supply Chain qui ont continué à travailler ont dû tout gérer dans l’urgence. Ils assuraient les livraisons mais n’avaient pas le temps de s’occuper de leurs palettes. Jusqu’au moment où ils se sont retrouvés à court et que des relocalisations de palettes en urgence se sont imposées. MagicPallet leur a trouvé des solutions d’échanges rapides et efficaces.

 

Quant à notre business model, nous l’avons fait évoluer en septembre. Pendant le confinement, nous avons mesuré les difficultés des artisans et TPE du transport routier. Ces entreprises ne traitent pas des volumes énormes de palettes, mais rencontrent exactement la même problématique que les grands groupes : restituer les palettes aux chargeurs. Sauf qu’elles n’ont pas d'équipes étoffées ou dédiées dans leurs exploitations. Nous avons donc décidé de leur offrir le service MagicPallet : 100% gratuit jusqu’à 1 000 palettes échangées par an.

 

Ce deuxième confinement est différent : l ’activité est moins réduite. L’ADN de Magic Pallet est l’entraide. Transporteurs, distributeurs et industriels s’échangent des palettes au lieu d’effectuer des kilomètres à vide ou d’affréter des camions. Ils se rendent donc service mutuellement. Cet état d’esprit est essentiel dans des périodes compliquées comme celle que nous traversons.

Capture d'écran de la plateforme MagicPallet
La plateforme MagicPallet permet aux transporteurs, distributeurs et industriels d'échanger des palettes usagées

 

La crise actuelle a-t-elle d’autres conséquences sur votre activité ? 

Oui, la crise sanitaire est pour beaucoup d'entreprises une prise de conscience. Nous avons des contacts avec des grands groupes qui viennent désormais vers nous car ils cherchent des solutions concrètes et mesurables au niveau environnemental. Notre mission est de réduire les émissions de CO2 (moins de kilomètres effectués) et de lutter contre la déforestation (meilleure rotation des palettes d’occasion, donc moins de palettes rachetées et moins d’arbres coupés). Depuis le début de la crise sanitaire, les prospects ne nous contactent plus uniquement parce que MagicPallet est une source d’économies sur leurs coûts logistiques, mais aussi pour construire une Supply Chain durable. 

 

Comment avez-vous continué à servir vos clients ? 

MagicPallet est avant tout une solution digitale. Les entreprises utilisatrices s’échangent des palettes en ligne. Au niveau opérationnel, l’activité peut donc continuer pour nos clients. Pour la partie expertise et sous-traitance apportée aux grands comptes, l'équipe MagicPallet peut l'effectuer à distance. Enfin, au niveau commercial, nous notons un changement. Désormais, les prospects nous demandent des démonstrations en ligne, ce que nous pouvons aisément faire.



Si vous n'avez pas eu l'occasion de lire l'article de la semaine dernière, nous vous invitons à le consulter en suivant ce lien. Pour aller plus loin, parlez-nous de vos besoins de stockage en remplissant ce formulaire ou en nous appelant au 01 84 80 88 82. 

Trouvez de l'espace pour vos marchandises

SpaceFill vous apporte la meilleure solution de stockage à proximité de votre besoin grâce à son réseau de 3000 entrepôts logistiques.

Un problème ? une question ?
Contactez-nous directement

01 88 24 12 12
logo pasquier
logo plg
logo aoste
logo rousselot

Quel est votre besoin de stockage ?

Merci nous vous contactons dans les plus bref délais
Oops! Merci de bien remplir le formulaire

Nos ressources

Découvrez comment le numérique transforme la logistique

Trouvez de l'espace pour vos marchandises

SpaceFill vous apporte la meilleure solution de stockage à proximité de votre besoin grâce à son réseau de 3000 entrepôts logistiques.

Un problème ? une question ?
Contactez-nous directement

01 88 24 12 12
logo pasquier
logo plg
logo aoste
logo rousselot

Quel est votre besoin de stockage ?

Merci nous vous contactons dans les plus bref délais
Oops! Merci de bien remplir le formulaire